EIRL Les Jardins d'Elise Les Artisans du Végétal Plantes Fleurs Arbres Potager Jardin
INFORMATION COVID-19
L’attestation de déplacement dérogatoire vous permet de venir nous rendre visite car notre activité demeure autorisée
Cher(e)s client(e)s,
Nous vous informons qu'à partir du mardi 12 janvier, les serres seront fermées au public.
Nous profiterons de cette fermeture pour procéder à quelques travaux d’aménagement ainsi que la mise en production de nos premières séries de plants de fleurs et légumes pour ce printemps.
Vous pourrez toutefois nous joindre :
- par mail
- par téléphone en laissant votre message et vos coordonnées.


Réouverture prévue 1ère semaine de février.
Prenez soins de vous.
A bientôt.
L'équipe des jardins.
Conseils Vidéo > Comment réaliser un potager sur un sol pauvre ?

Comment réaliser un potager sur un sol pauvre ?

Brigitte Lapouge-Déjean est jardinière paysagiste, elle nous livre ici quelques-unes de ses astuces pour fabriquer un sol vivant et cultiver un potager en parfaite harmonie avec les plantes et les insectes qui nous entourent : mélilot, menthe coq, fenouil, papillon, abeille...

En 1990 débute l'aventure des "Jardins de l'Albarède" situés en Dordogne. Avec son mari, ils décident de redonner vie à un sol de cailloux quasi stérile. Un projet à quatre mains qui les amène à réfléchir aux notions de vie du sol, d'adaptation des plantes... et sur comment jardiner au plus près de la nature.

La première action consiste à bien nourrir son sol par l'apport de matière organique grâce à l'utilisation d'engrais verts par exemple.

Les engrais verts sont tout simplement des plantes qui permettent de conserver la richesse du sol, tout en le protégeant des plantes indésirables : véritables pompes à nitrates, à potasse, soufre et autres sels minéraux solubles, les engrais verts sont des coffres-forts qui stockent ces précieux nutriments des plantes et les mettent à l’abri du lessivage, notamment en automne et en hiver. Au passage, ils couvrent et protègent la terre, en interdisent l’accès aux plantes indésirables, luttent contre l’érosion et se transforment après leur coupe en humus jeune très structurant.

La seconde technique consiste à reproduire les différents étages de végétation que l'on peut retrouver dans la nature.

Au potager, par exemple, on plantera des plantes hautes tels que les haricots à rame qui protégeront les salades, les oignons ou poivrons qui pousseront à l'étage intermédiaire.

Il ne faut surtout pas oublier les plantes basses tel que les radis, carottes... ou un couvre sol qui protégeront la terre du dessèchement en été pour conserver un sol frais, favorable au développement des micro-organismes. 

Vous pouvez compléter cette couverture de votre sol par un paillage à base de feuilles mortes, d'herbe provenant de vos tontes ou bien de paille ou de foin.

Une fois que votre sol est suffisamment vivant et donc riche, il vous faut penser aux plantes utiles au potager : Fenouil, Mélilot, Menthe Coq...

Retour à la liste

Notre exploitation est située à proximité de : 38300 Bourgoin-Jallieu, 38300 Ruy, 38080 St-Marcel-Bel-Accueil, 38300 St-Savin, 38300 Badinières, 38300 Châteauvilain, 38300 Crachier, 38300 Domarin, 38300 Les Eparres, 38300 Maubec, 38300 Meyrié, 38300 Nivolas-Vermelle, 38080 St-Alban-de-Roche, 38300 Sérézin-de-la-Tour, 38300 Succieu, 38460 Chamagnieu, 38460 Chozeau, 38290 Frontonas, 38460 Moras, 38460 Panossas, 38460 St-Hilaire-de-Brens, 38460 Vénérieu, 38460 Veyssilieu, 38080 L, 38090 Vaulx-Milieu, 38090 Villefontaine, 38110 Cessieu, 38090 Bonnefamille, 38300 Chèzeneuve, 38080 Four